Blog Noticias

En prison pour un avortement

En prison pour un avortement
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

La Presse

Cette militante est à la tête de l’association de défense des femmes Las Libres, basée à Guanajuato, dans le centre du pays. En 2010, cette association a obtenu la libération de sept prisonnières accusées d’infanticide. Certaines avaient avorté clandestinement suite à un viol, d’autres avaient simplement souffert d’une fausse couche.

« Nous avons remarqué une constante dans ces accusations : elles visent généralement des femmes pauvres, issues de communautés indigènes marginales, qui n’ont pas les moyens de se défendre », explique Verónica Cruz.

– Nota completa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Anti-Spam Quiz: